español
Bibliotecas de los filósofos : Bibliotecas filosóficas privadas en edad moderna
Inicio » Índice » Eric Weil
linea divisoria
Eric Weil




Ficha en francés e inglés


Eric Weil

Parchim 1904 - Nice 1977


Il a suivi des études de médecine et de philosophie à Hambourg et Berlin. Après sa thèse de doctorat sur Pomponazzi, en 1928, dirigée par Ernst Cassirer, il poursuit ses recherches sur la Renaissance, notamment sur Marsile Ficin, au sein de la Bibliothèque Aby Warburg. En 1933, à l’accession de Hitler au pouvoir, il quitte l’Allemagne. A Paris, il participe notamment aux Recherches Philosophiques d’A. Koyré et au séminaire sur Hegel d’A. Kojève, soutient un mémoire sur Pic de la Mirandole à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Il est naturalisé français en 1938. Mobilisé sous le nom de Henri Dubois, il est fait prisonnier en juin 1940 et connaît près de 5 ans de stalag en Allemagne. A son retour de captivité il participe avec Georges Bataille à la fondation et à la rédaction de Critique, revue dans laquelle il écrit lui-même de nombreux articles. Dans les années qui suivent il publie son grand ouvrage de philosophie première, Logique de la Philosophie (1950), puis Philosophie politique (1956) et Philosophie morale (1961), ainsi que nombre d’essais et de conférences de philosophie première, de philosophie de la praxis et de l’histoire, d’histoire de la philosophie. Certains sont recueillis en volume : Hegel et l’Etat (1950), Problèmes kantiens (1963), Essais et conférences (1970). De 1956 à 1968 il enseigna la philosophie à la Faculté des Lettres de Lille, puis, de 1968 à 1974 à la Faculté des Lettres de Nice.

Bibliographie: A.J. Caso, in Hommage à Eric Weil, Archives de philosophie, (33) 1970, n° 3 , p.605-622 ; L. Sichirollo, Filosofia e violenza, Galatina, Congedo, 1978, p. 168-191 ; P. Venditti, in E. Weil, Problemi kantiani, Urbino, Ed. Quattroventi, 1980, p. 191-217 ; G. Kirscher, in La philosophie d'Eric Weil, Paris, PUF 1989 ; P. Canivez, Le politique et sa logique dans l’œuvre d’Eric Weil, Kimè, Paris, 1993, p. 280-291 ; A. Deligne in Eric Weil. Ein zeitgenössischer Philosoph, Romanistischer Verlag, Bonn, 1998, p. 254-274 ; M. Filoni, Filosofia e politica, Università degli Studi, Urbino, 2000, p. 87-141 ; Y. Bizeul (Hg.), Gewalt, Moral und Politik bei Eric Weil, Lit-Verlag, Hamburg, 2006, p. 159-183 ; F. Guibal, Le sens de la réalité : logique et existence selon Eric Weil, Ed. du Félin, Paris, 2011, p. 423-436.

Bibliotheque Éric Weil

La bibliothèque  est constituée par le legs de la bibliothèque et des archives personnelles du philosophe. Elle regroupe :

  • La bibliothèque personnelle d’Éric Weil, qui compte environ 10.000 volumes composée pour l'essentiel d'ouvrages de  philosophie ancienne (grecque, latine), moderne (de langue allemande, anglaise, française, italienne) ; de littérature, avec un fonds notable de littérature allemande ; d'histoire politique et histoire de l'art ; de revues allemandes et françaises.
  • Les archives et publications d’Éric Weil  qui comportent les archives personnelles d' Éric Weil ; l’œuvre publiée d’Éric Weil, les traductions de son œuvre, les tirés-à-part de ses articles ; la littérature secondaire y compris les enregistrements de conférences ou d’émissions radiophoniques. 

Ce fonds est enrichi régulièrement par la publication d’œuvres portant, en totalité ou en partie, sur l’œuvre d’Éric Weil, ou de traductions de ses œuvres.



Plan de cotation de la BEW (établi par Gilbert Kirscher et Fatiha Iznasni)


icona scarica Descarga (pdf 111.68 KB)   



L’inventaire des ouvrages de la Bibliothèque Eric Weil

icona scarica Descarga (pdf 997.75 KB)   




Fatiha Iznasni (BEW)
Última actualización: 2013-05-16 11:49:59